Retour
Moteur d’impact positif
Une étape clé, un impact démultiplié
« Ardian se situe aujourd’hui à un tournant décisif de sa démarche, avec l’opportunité de démultiplier son impact positif à large échelle. »
Candice Brenet
Responsable de l’activité Sustainability d'Ardian

Ces dernières années, comment a évolué l’approche d’Ardian en matière d’investissement responsable ?

Candice Brenet : Nous sommes entrés dans une nouvelle ère en matière d’ESG, tant à l’échelle de la planète que d’Ardian. Depuis longtemps, nous nous sommes engagés à encourager la responsabilité sociétale par le biais de nos investissements et à nous positionner en tant que véritable catalyseur d’impact positif.

Ces deux dernières années, nous avons massivement investi dans notre capacité interne à accélérer cette transformation, à l’échelle de nos opérations et de nos investissements.

Nous sommes déterminés à aller plus loin dans notre stratégie et à tirer parti de notre expertise unique pour développer et accroître notre impact positif.

Cette démarche est très ambitieuse. Comment comptez‑vous démultiplier votre impact et vos innovations ?

Candice Brenet : En termes de ressources tout d’abord, nous avons renforcé notre équipe Sustainability qui compte désormais cinq experts à plein temps. Nous avons gagné en technicité en intégrant des expertises pointues et complémentaires ; ainsi, nous avons une vision beaucoup plus globale des possibilités de déploiement de notre valeur sociale et environnementale.

En outre, nous nous efforçons constamment d’innover et d’enrichir notre approche afin de garantir un meilleur accompagnement de nos investissements dans leur démarche de développement durable.

Au cours des 18 derniers mois, nous avons co‑développé une Méthodologie innovante de mesure d’impact des entreprises appliquée aux portefeuilles Buyout, Expansion et Infrastructure et nous envisageons de la déployer à d’autres activités.

L’ESG a gagné en technicité et nous avons investi massivement dans des outils d’analyse et de pilotage des données collectées via notre programme d’engagement.

Ce programme inclut actuellement les portefeuilles Expansion, Buyout, Infrastructure et Fonds de Fonds, et représente 86 % de nos actifs sous gestion. Nous souhaitons étendre notre méthodologie de data management au portefeuille Real Estate ainsi qu’aux données de la société de gestion.

« Grâce à nos nouveaux outils, nous avons une meilleure vision macro de nos investissements et pouvons plus facilement identifier la contribution de nos sociétés en portefeuille aux Objectifs de développement durable. »

S’agit‑il d’une évolution majeure de votre approche ?

Candice Brenet : Adapter notre approche du développement durable en fonction de chaque stratégie d’investissement et développer des feuilles de route individuelles est le fondement même de la philosophie d’Ardian et cela ne changera pas. Ces avancées récentes sont complémentaires. Grâce à nos nouveaux outils, nous avons une meilleure vision macro de nos investissements et pouvons plus facilement identifier la contribution de nos sociétés en portefeuille aux Objectifs de développement durable.

Ce système de gestion de données nous permet d’améliorer la comparaison, l’analyse, la consolidation et l’évaluation des indicateurs de performance de nos portefeuilles, et ouvre la voie à l’intégration des données financières. Ces outils nous aident également à identifier les entreprises qui requièrent un suivi renforcé. Nous ne sommes qu’aux balbutiements de l’extraction de la valeur et de l’information des données collectées mais les équipes d’Ardian, nos sociétés en portefeuille et nos investisseurs en retirent déjà une valeur réelle en rendant leurs analyses plus fines et qualitatives.

Quelles sont vos ambitions pour les années à venir en matière de développement durable ?

Candice Brenet : L’action climatique restera une priorité et nous envisageons d’intégrer des objectifs globaux concernant la diversité et l’égalité.

Le partage de la valeur est au cœur même de notre ADN et nous généraliserons cette politique à l’ensemble de nos équipes, vraisemblablement dans l’année à venir. Le partage des plus-values reste une priorité forte et nous souhaitons l’encourager dans toutes les sociétés du portefeuille, que nous soyons actionnaire majoritaire ou minoritaire. Outre le partage de bénéfices lors des cessions, nous encouragerons d’autres dispositifs de partage de la valeur.

Moteur d’impact
positif
Moteur d’impact
positif
Rapport Sustainability 2020
DRAG
Veuillez tourner votre écran.